Connexion

Mot de passe oublié?

Créer un compte

Pour vous inscrire aux événements Québec Édition, vous devez vous créer un compte

Québec Édition est un comité de l’Association nationale
des éditeurs de livres dédié au rayonnement international
de l’édition québécoise et canadienne de langue française.

En savoir plus Fermer
Twitter Facebook RSS

Québec Édition soutient les activités d’exportation des éditeurs en organisant des stands collectifs dans environ dix foires et salons du livre à travers le monde. Québec Édition se consacre également au développement d’un réseau de contacts destinés à aider les professionnels de l’édition à faire connaître leur production sur les marchés internationaux en participant, entre autres, à des missions commerciales à l’étranger et en accueillant des partenaires de divers pays.

 

Les activités de Québec Édition sont principalement soutenues par la SODEC (Société de développement des entreprises culturelles). Livres Canada Books, le Fonds du livre du Canada et le Conseil des arts du Canada participent également au soutien financier du comité. Québec Édition compte aussi sur l’appui des différentes délégations du Québec à travers le monde.

Le comité

Simon De Jocas *président
Carole Boutin
Angèle Delaunois
Louis Dubé
Frédéric Gauthier
Sandra Gonthier
Marise Labrecque
Marie-Eve Lamy
Roland Stringer
Richard Prieur *Permanent
Karine Vachon *Permanente
Morgane Marvier *Permanente

Le Personnel

Richard Prieur
Directeur général

prieur@anel.qc.ca
514 273-8130 poste 230
Karine Vachon
Directrice des salons et des foires – Québec Édition / Directrice générale adjointe – ANEL

vachon@anel.qc.ca
514 273-8130 poste 221
Morgane Marvier
Coordonnatrice des salons et des foires

m.marvier@anel.qc.ca
514-273-8130 poste 223
Sylvie Bellemare
Chargée de communication

sbellemare@anel.qc.ca
514 273-8130 poste 231
Sodec Québec Patrimoine Canadien Conseil des arts du Canada ANEL ANEL
Fermer

Rendez-vous – Fellowship

Rendez-vous traducteurs 2017

Un autre des nouveaux volets du programme Rendez-vous 2017 consiste en l’accueil de trois traducteurs allemands. Il vous sera possible de les rencontrer lors de leur séjour à Montréal du 14 au 18 novembre. Voici une courte présentation de chacun d’entre eux :

Beate Thill
Née dans une famille franco-allemande, Beate Thill a fait des études de littérature anglaise et de géographie à l’université de Fribourg (en Brisgau). Depuis 1983, elle est traductrice littéraire de l’anglais et du français. Elle a fait connaître Edouard Glissant en Allemagne. Elle se voit comme la transmetteuse de ces imaginaires du monde entier qui sont exprimés dans la littérature en langue française : elle traduit le grand poète congolais Tchicaya U Tam’si et les œuvres d’écrivains et intellectuels qui se situent entre l’Europe et le Maghreb (et l’Islam) comme l’Algérienne Assia Djébar. Beate Thill a traduit des textes d’auteurs québécois pour l’anthologie Anders schreibendes Amerika parue en 2000 en coédition par Pierre Filion et Lothar Baier de la maison Das Wunderhorn. Comme interprète, elle a accompagné ces auteurs lors de leur tournée en Allemagne. Depuis 2012, elle traduit les romans de Dany Laferrière (Journal d’un écrivain en pyjama, Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer); pour sa traduction de L’énigme du retour, elle a reçu le Prix International de Littérature (Internationaler Literaturpreis), décerné par la Maison des Cultures du Monde de Berlin. Elle est aussi la traductrice de Patrick Chamoiseau.

Sonja Finck
Traductrice littéraire du français et de l’anglais vers l’allemand, Sonja Finck partage son temps entre Gatineau et Berlin. Elle a traduit une quarantaine de romans et de pièces de théâtre, et elle a réussi à trouver des éditeurs allemands pour les romans Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier et La main d’Iman de Ryad Assani-Razaki. Parmi ses autres traductions se trouvent Anima de Wajdi Mouawad et Baby-sitter de Catherine Léger, ainsi que des œuvres de Kamel Daoud et Léonora Miano. Cette année, elle a traduit Les Années de l’auteure française Annie Ernaux, et elle vient de remporter un prix pour sa traduction de The smell of other people’s houses de Bonnie-Sue Hitchcock, un roman jeunesse. Actuellement, elle travaille sur Mémoire de fille d’Annie Ernaux et Under the Udala Trees de Chinelo Okparanta.

Andreas Jandl
Né en Allemagne en 1975, Andreas Jandl a fait des études de théâtre, de français et d’anglais à Berlin, Londres et Montréal. En 2000, il obtient une maîtrise d’art dramatique à l’UQÀM et commence à traduire des pièces de théâtre ainsi que des romans de l’anglais et du français vers l’allemand. Parmi les auteurs qu’il a traduits, on trouve un certain nombre de Québécois : Daniel Danis, Nicolas Dickner, Carole Fréchette, Nicolas Langelier, Marie-Renée Lavoie, Michael Mackenzie, Gaétan Soucy, Jennifer Tremblay et Michel Tremblay. Il a notamment travaillé pour les maisons d’édition Aufbau, Bloomsbury Berlin, Frankfurter Verlagsanstalt, Hanser Berlin, Matthes & Seitz, S. Fischer Theaterverlag, Das Wunderhorn. En septembre 2017, il se voit décerner, avec son collègue Frank Sievers, le prix de traduction Christoph Martin Wieland.